les 10 blogueuses les 10 associations le blog

J’ai 1000 euros à dépenser avant fin juin qui sont destinés à en ramener dix fois plus par la suite.
J’ai décidé de ne pas m’éloigner (trop) de mon métier pour cette étrange mission qui consiste à chiner sur internet, autant dire chercher un grain de riz en Chine.
Quand on commence, on a toujours une petite idée mais on ne sais jamais si c’est une vraie ou une fausse bonne idée.
Point de départ : chercher sur le net ce qui se fait en matière d’impression de photos sur des supports inhabituels. Autrement dit, à part les mugs, les T shirts et les tapis de souris, qu’est ce qu’on trouve ?

Je suis tombée sur le site d’une créatrice anglaise : Anya Hindmarch, dont les sacs à la rubrique « Be a  bag » sont juste magnifiques. Magnifiques de loin et surtout magnifiques de près si on zoom sur les images.
(Lire la suite…)

Oui je sais je suis un peu en retard sur le démarrage de notre blog mais j’ai quelques circonstances atténuantes. Dont 10 jours de bonheur total passés à Shanghai !

Shanghai ! L’ Expo Universelle ! Les vues futuristes à la Blade Runner du 87ème étage du plus bel hôtel de la ville ! Les puces, le quartier français, Pudong, le Spinning market où mes journalistes se sont fait copier x 5 leur veste préférée de chez Stella McCartney,  les Dim Sums, le Bund, le rêve quoi !

J’ai fait le calcul : sur les 9 jours et 216 heures passées sur place j’ai passé 3 heures 30 à visiter cette ville incroyable ! Autant vous dire que lorsque le dernier soir mes journalistes chéries ont sorti toutes leurs trouvailles à faire pâlir les fashionistas de Paris et qu’elles ont vanté la douceur de ces petits chaussons en cachemire made in China (dont j’avais soigneusement découpé l’article dans les « incontournables à Shanghai » du Elle) j’ai pleuré ! Était ce la fatigue, une petite pointe de jalousie ou juste le rappel de mes petits petons gonflés d’avoir trop couru up and down le Bund après mes mannequins qui se faisaient shooter au milieu de 1000 chinois épatés!

Bon une fois toutes leurs merveilles remballées, le check out géré, les voitures en route pour l’aéroport je n’avais plus que mes yeux pour pleurer et toujours mes petons gonflés !

Mais mais vive le Net ! Mary Ching Shanghai et youpi un super site d’achats en ligne ! Pourquoi donc aller s’épuiser avec 13 heures d’avion, des chinois qui parlent anglais comme ma grand mère d’Angles sur l’Anglin, et un évènement tellement compliqué, tellement énorme, tellement tout que j’y ai laissé quelques plumes quand du fond de mon lit avec mes 4 oreillers, ma pile de journaux et mon café chaud je peux me commander les chaussons cachemire chinois de Mary Ching of Shanghai !

Autant vous dire que je déteste tout ce qui est chaussons, pantoufles et savates en tous genres (tout comme les peignoirs et robes de chambre) mais ces petits chaussons là valent le déplacement (de mon lit à la prise car mon ordi est entrain de tomber en panne de batterie)

J’ai longuement hésité entre les petits bleus à pompons :

ou carrément les petits roses :

mais finalement se sont quand même les imprimés panthère les plus top !

Fini les larmes, mes chaussons chinois sont en route (soit pas encore arrivés mais je ne les ai commandés que hier soir et les chinois ont beau être terriblement agaçants quand les choses doivent être faites elles sont faites) et si je ne reçois pas mes chaussons chinois, pas de panique, un joli petit évènement Dior en Asie est en route pour 2011 !

A demain !

Valériane xxxx

Si vous aussi, parfois, des semelles rouges s’immiscent dans vos rêves, le concept store italien Luisa via Roma  peut vous aider ainsi que le multi marque Net-à-porter  par contre il faudra compter avec les frais de port… car pour l’instant toujours aucune empreinte carmin sur un site Français… Monsieur Christian… ?

 

Comme vous avez pu le voir sur mes derniers posts, j’aime surfer sur la toile pour trouver des cadeaux, là en l’occurrence, c’était l’anniversaire de mon frère… Et je m’y prends seulement 5 jours à l’avance… Je sais ce qu’il veut, c’est déjà pas mal ! Son envie du moment, c’est un sac Paul Smith, mais Paul Smith ça sonne un petit peu british quand même… est-ce que je l’aurai à temps…? Suspense ! Alors je me rends chez notre designer anglais préféré, je découvre avec joie la nouvelle version du site, on y comprenait rien avant… Je choisis le sac, je sais qu’il va lui plaire, je valide mon panier, je clique ensuite sur les informations concernant la livraison… ouf 4 jours ! C’est parfait ! Je l’ai finalement reçu au bout de 3 jours et mon frère était ravi alors j’ai envie de dire merci Sir Smith !